Le Matériel Scolaire en Arabe

4 mars 2018

Assalâmou`alaykoum à toutes et à tous !

L’apprentissage est une étape importante dans la vie de l’être humain. On peut apprendre en suivant un cursus scolaire, universitaire ou encore apprendre des leçons de vie à travers nos différentes expériences et nos fréquentations.

La religion musulmane enjoint à l’acquisition de la science, à toute science bénéfique. Certes la meilleure des sciences est celle qui sera utile dans ce bas-monde et dans l’au-delà : la science de la religion, de la législation islamique. Cependant, les autres sciences ont une grande valeur, notamment lorsqu’elles profitent aux autres.

Le Prophète Mohammed (صَلَّى ٱللهُ عَلَيْهِ وَ سَلَّمَ) a dit dans le sens de sa parole (car il parlait en arabe, pas en français) : « La demande de la science est une obligation pour tout musulman » et ceci inclut aussi bien les hommes que les femmes.

Allah nous dit, en posant une question rhétorique, n’attendant pas de réponse car celle-ci est évidente (Sourate Az-Zoumar) :

قُلْ هَلْ يَسْتَوِي الَّذِينَ يَعْلَمُونَ وَالَّذِينَ لَا يَعْلَمُونَ 
Dis : « Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas ? »
 
On a besoin d’apprendre jusqu’à la fin de notre vie, car c’est dans cela que se trouve la vraie richesse. Plus on apprendra, plus notre cœur s’adoucira et s’élargira.
Étonnement, moins on en sait, plus on pense tout savoir, et on se précipite à émettre des jugements ou des étiquettes sur les autres qui ne pensent pas comme nous ou ne suivent pas notre avis ! 
La personne qui apprend se rend compte chaque jour de son ignorance, et cela lui ajoute de la modestie et de la pondération.
 
Notre communauté musulmane a besoin d’élites, dans les sciences religieuses certes, mais pas seulement : nous avons besoin de médecins, de dentistes, de pharmaciens, d’architectes, de constructeurs, d’inventeurs, d’ingénieurs, de journalistes, d’expert-comptables… Lorsque les musulmans maîtrisaient les sciences mondaines, tout en appliquant les prescriptions coraniques et prophétiques, ils étaient à la tête des communautés. Aujourd’hui, la situation a bien changé…
 
D’autre part, il ne faut pas oublier que certaines choses sont prioritaires car obligatoires : le musulman doit apprendre ce qui est nécessaire à sa pratique quotidienne : la bonne croyance, la croyance saine (الْعَقِيدَة) adoptée par les gens de la Sounnah et du groupe, puis apprendre la manière d’accomplir correctement nos actes d’adoration (فِقْهُ ٱلْعِبَادَاتِ) comme les ablutions, la prière, le jeûne, etc. 
 
Également, la vie du musulman tourne autour du Coran car c’est notre guide, c’est pourquoi on se doit de le lire, de le mémoriser autant qu’on peut, de le comprendre et de le méditer, et ceci ne peut s’obtenir qu’avec une bonne connaissance de la langue arabe. 
 
Combien de versets lisons-nous ou avons-nous appris sans en comprendre le sens ? Il est connu des compagnons qu’ils ne mémorisaient qu’une dizaine de versets, et ils ne passaient pas à la suite tant qu’ils n’avaient pas bien compris leurs significations et tant qu’ils ne les avaient pas mis en application. Et on rapporte aussi cela des pieux prédécesseurs (as-salaf as-sâliH). Pour ceux et celles qui comprennent l’arabe, je vous renvoie à ce sujet à la parole de notre Cheikh Souleymân Ar-Rouhaylî (Qu’Allah le préserve) que vous trouverez ICI.
 
Si les pieux prédécesseurs agissaient ainsi, quand est-il de nous
 
Tout ça pour dire, que nous avons énormément besoin d’apprendre, peu importe notre âge, en commençant par l’essentiel : connaitre sa religion et les sciences « outils » qui vont nous aider en cela telle que la langue arabe.
Il n’y a pas d’âge pour apprendre, il n’y a pas de honte à reprendre des cours bien qu’on ait quitté les bancs de l’école il y a des décennies ! Ne dites pas « L’école c’est pas pour moi ! » « Apprendre c’est pas pour moi ! » « Moi je ne suis pas intellectuel, je suis manuel ! »
 
L’imâm Al Boukhârî rapporte de Moujâhid qu’il dit : « 2 personnes n’apprendront pas : le timide et l’orgueilleux« 
 
Oui, il est sûr que certaines personnes ont plus de facilités que d’autres, que certains doivent faire beaucoup plus d’efforts que d’autres, car la science et la compréhension sont une subsistance « rizq » qu’Allah accorde à qui Il veut, Il l’étend pour certains, et la restreint pour d’autres, selon Sa Sagesse.
Par ailleurs, apprendre beaucoup sans que cela ne nous fasse progresser, sans que cela améliore nos adorations et notre comportement, n’est pas du tout profitable, et ceci se rapproche plus de la « passion » qu’autre chose. La connaissance doit nous être utile,  doit nous changer et nous rendre meilleur, sinon elle ne l’est pas.
 
J’encourage ainsi ma propre personne puis mes frères et sœurs, à suivre des cours utiles, à lire, à persévérer dans les études en lien avec l’islam et également les études mondaines qui sont en concordance avec les principes islamiques.

Enfin, dans cette vidéo, je vous propose donc de découvrir en langue arabe : le matériel scolaire principalement utilisé par les écoliers et les étudiants !

Enfin, je vous encourage à télécharger gratuitement le contenu de cette vidéo sur le matériel scolaire dans une fiche récapitulative vous facilitant la mémorisation !

Fiche PDF récapitulative

Indique simplement ton prénom et ton email afin d'accéder au lien de téléchargement.

Téléchargez ! Imprimez ! Apprenez ! Ainsi vous progresserez

Dites-nous ce que vous en avez pensé dans les commentaires, on se fera un plaisir de vous lire.

kevin

A propos de l'auteur

kevin

Directeur et professeur à l'institut la langue de l'islam. Mon but, transmettre la langue arabe aux francophones de la manière la plus simple possible.