7 raisons qui m’ont poussé à apprendre l’arabe

19 décembre 2016

 

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Pourquoi apprendre l’arabe ? Est-ce nécessaire ? C’est compliqué ! Je n’y arriverai pas ! Autant de questions et de fausses idées que j’avais mais par la grâce d’Allah elles se sont dissipées pour moi et si vous vous les posez aujourd’hui j’espère que cet article pourra vous aider à y voir plus clair. J’y explique les raisons qui m’ont poussé vers l’apprentissage de cette magnifique langue.
J’implore Allah qu’il vous guide vers la réussite et vous accorde le plus haut degré du Paradis.

 

1. Comprendre le Coran

 

comprendre le coran

Comprendre le Coran est essentiel pour chaque homme et femme, en effet c’est un guide pour nous, on y retrouve les commandements d’Allah, les recommandations, les interdictions, les récits de nos prophètes bien aimés, des sagesses et des miracles.

Pour comprendre tout cela il y a certes une traduction en français mais j’étais persuadé qu’il était impossible de traduire exactement une langue, les sous-entendus, les sens cachés etc.
Le temps m’a confirmé dans cette idée, en effet dans mon apprentissage de la langue arabe, je me suis rapidement rendu compte qu’un mot avait parfois plusieurs sens et qu’il était dans certains cas difficile de le traduire tant la langue française est pauvre par rapport à la langue arabe.

Les hadiths vantant les mérites de la lecture et de l’apprentissage du Coran sont nombreux, citons par exemple le hadith d’Ibn Mass`oûd (qu’Allah l’agrée) qui dit :

Le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Celui qui lit une lettre du livre d’Allah a pour cela une bonne action et la bonne action compte 10 fois. Je ne dis pas que Alif Lam Mim est une lettre mais Alif est une lettre, Lam est une lettre et Mim est une lettre ».
(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2910 qui l’a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

Vous pouvez aussi consulter une liste exhaustive de hadiths concernant les mérites du Coran sur le site Hadith du jour

 

2. Me concentrer dans ma prière

 

concentration dans la prière

La concentration dans la prière est une chose essentielle, pour me concentrer je me suis dit que si je comprenais ce que je disais ce serait mieux et surtout je ne ferai plus forcément des fautes que l’on peut faire lorsqu’on ne parle pas la langue, par exemple lors de ma prosternation (as-soujoûd) je disais « Soubhâna Rabbiya-l-`alâ » (ce qui ne veut rien dire si ce n’est « Gloire à mon Seigneur le sur » !) au lieu de dire « Soubhâna Rabbiya Al-A`lâ » (Gloire à mon Seigneur Le Très-Haut) ce qui change tout non ? qu’Allah me pardonne pour toutes mes erreurs.

En comprenant ce que l’on récite on est capable de vivre et de ressentir les versets lorsqu’ils sont récités, on est capable d’éprouver de la peur à l’évocation des versets qui parlent de l’enfer, de la joie et de l’envie pour ceux qui décrivent le Paradis.

 

3. Comprendre le sermon (khotba) du vendredi

 

sermon du vendredi

Le jour du vendredi est un jour de fête pour les musulmans, c’est aussi le jour de la prière en commun avec un prêche de l’Imâm, celui-ci dure à peu près 30 min selon la mosquée et l’Imâm.

Même si la plupart des prêches se font en arabe puis en français, dans certaines mosquées ils se font uniquement en arabe, ainsi il est très difficile de rester concentré.

Ecouter un prêche du vendredi dans une langue que l’on ne comprend pas n’est pas profitable pour le fidèle car il ne saisit pas le sens de l’exhortation qui est faite, cela m’a toujours déstabilisé et je sentais bien qu’il y avait quelque chose qui clochait. De mon point de vue, c’est à nous de nous adapter et de faire l’effort d’apprendre cette langue afin de mieux comprendre pour améliorer notre concentration.

 

4. Rester concentré lors du Tarawih

 

Le tarawih est une prière effectuée pendant le mois de Ramadan uniquement, elle a lieu après la prière d’Al`ichâ. Cette prière est longue car le but est de terminer la récitation complète du Coran pendant ce mois (même si cela n’est pas une condition). Autant vous dire que lorsque vous ne comprenez pas, c’est difficile, certes la foi vous fait endurer et vous êtes là avant tout pour la satisfaction d’Allah et Lui seul mais les conditions ne sont pas réunies.

En effet, pour profiter de ce moment exceptionnel où les œuvres effectuées ont plus d’importance que n’importe quel autre mois, il nous faut comprendre et vivre les versets d’Allah et pour cela nous sommes obligés de passer par un apprentissage de la langue arabe.

 

5. Aider mes enfants dans leur apprentissage de la langue arabe

 

aider les enfants

Lorsque mon fils aîné était en maternelle, dans une école publique il apprenait souvent des comptines, la facilité avec laquelle il apprenait ces chansons m’a fait prendre conscience que c’était maintenant qu’il devait commencer son apprentissage de la langue arabe et du Coran car à cet âge ce sont de vrais éponges en terme de mémorisation.

Mais comment est-ce que je pourrai l’aider, moi qui ne parle pas un mot d’arabe ? Certes je parle le kabyle mais bon, cela n’a rien à voir, vous savez comment on dit « fourchette » en kabyle ? ⇒ « tafourchette » ! lol, je ne vais pas aller loin avec ça !

Aussi il m’était inconcevable de vouloir un bien pour mes enfants et de ne pas le vouloir pour moi-même, d’imposer un apprentissage pour mon enfant et de ne pas me l’imposer.
J’ai donc décidé de me prendre en main et d’enfin me lancer vers cet apprentissage que je repoussais depuis plusieurs années.
Apprendre l’arabe avait pour moi plusieurs intérêts, dans un premier temps je me rapprochais de mes objectifs personnels et dans un deuxième temps je pourrai aider mes enfants dans leur apprentissage.

Le temps m’a donné raison alhamdoulillâh d’un point de vue personnel mais surtout pour soutenir mon fils dans son apprentissage, car je peux l’aider dans ses devoirs, et dans son apprentissage du Saint Coran.

 

6. Me rapprocher d’Allah

 

se rapprocher d Allah

Je peux affirmer que mon apprentissage de la langue arabe, a augmenté ma foi, comment ? Ma récitation dans la prière est meilleure car je sais quelle lettre je prononce, in fine quel mot j’utilise, avec cela l’apprentissage du vocabulaire est plus facile, ce même vocabulaire qui vous fera comprendre de mieux en mieux le Coran et les discours en arabe.

L’apprentissage des invocations est très facile maintenant, car auparavant je n’étais jamais sûr de ma prononciation en phonétique et je ne connaissais pas tous les sons de la langue arabe, Aujourd’hui je peux apprendre une invocation d’une ou deux lignes en quelques minutes alhamdoulillâh. Mais ceci ce n’est que par la grâce d’Allah.

 

7. Apprendre le Coran dans sa langue originelle et non en phonétique

 

Abandonner la phonetique

Avant, je m’étais bloqué dans mon apprentissage du Coran au strict minimum, avec la 1ère sourate (al Fâtiha) et les 3 dernières car je voulais absolument continuer à apprendre mais en arabe, car je n’aimais pas l’idée de faire des fautes et ainsi de compromettre le sens des versets.

Lorsque j’ai appris à lire et à écrire l’arabe, j’étais très très très heureux, une joie immense et une euphorie m’ont envahi, j’ai commencé à lire sourate Al Baqarah et lorsque j’ai fini la 1ère ligne, j’avais l’impression qu’une lumière jaillissait du Livre, j’étais fier et heureux à la fois et quand je lisais puis que je regardais la traduction, ma joie se transforma en larmes (de joie) et je pleurai à la lecture de ces versets car je les ressentais profondément et m’attachait à leur signification, ce moment est à jamais gravé dans ma mémoire.

Pour aller plus loin regardez l’article qui aborde en détails ce sujet : 10 raisons pour ne plus utiliser la phonétique


Dans cet article, je donne les raisons qui m’ont poussé à apprendre l’arabe, mais je n’affirme pas que ce doit être les raisons qui vous poussent à vous lancer ni que ce sont les bonnes raisons mais c’est simplement mon expérience que j’ai voulu partager.

J’espère sincèrement que vous vivrez des moments encore plus forts que les miens et que vous trouverez de plus grands bénéfices dans cet apprentissage.

Qu’Allah vous facilite et vous accorde la réussite…

Nabil

A propos de l'auteur

Nabil

Développeur de programmes et d'idées ! Je suis attiré par les nouvelles technologies et je suis membre de l'institut "La langue de l'islam"