19 novembre 2018

On assiste depuis plus d’une dizaine d’années à un fort engouement de la part du public francophone pour la langue arabe. Si la langue du Coran intéresse autant, c’est parce que bon nombre d’entre nous ont saisi son importance, sa nécessité  au quotidien. En effet, il n’est d’études islamiques complètes, précises et concises sans l’acquisition de la langue arabe. Elle est et demeurera la clé, le sésame pour une bonne compréhension de la religion. Zoom sur l’importance de la langue arabe, la langue de l’Islam, et la langue des gens du paradis.

 

L’importance de la langue arabe

En plus d’être l’une des langues les plus parlées au monde, la langue arabe est la langue de l’Islam, ce qui doit faire d’elle une priorité pour chaque musulman. Et même si la science est de plus en plus répandue, que les livres sont traduits de l’arabe au français pour les musulmans francophones, elle n’en demeure pas moins importante. En effet, la quintessence même de la science se trouve dans les sources originelles arabes. Même les traductions les plus méticuleuses ne sauraient rendre aux textes, que ce soit le Coran ou les livres de ahadiths, leur subtilité, leur douceur, leur saveur.

 

La langue arabe mentionnée dans le Coran

 

En réalité, il suffit au croyant de se rendre compte que le Coran fut révélé en langue arabe pour prendre conscience de son importance. Dans plusieurs passages du Livre d’Allah, il est fait mention de la révélation en langue arabe. Parmi quelques versets, les suivants :

 

  • Sourate Foussilat (Les versets détaillés), verset 3 :

“Un Livre dont les versets sont détaillés (et clairement exposés), un Coran arabe pour des gens qui savent.”

 

  • Sourate Azoukhrouf (L’Ornement), verset 3 :

“Nous en avons fait un Coran arabe afin que vous raisonniez.”

 

L’avis des savants de la sounna sur la langue arabe

Si certaines personnes voient en la langue arabe une langue étrangère, sans trop d’importance, que l’on peut parfois même apprendre juste par pur exotisme, l’avis des savants de la sounna sur la question est beaucoup plus clair, tranché. En effet, la plupart d’entre eux, pour ne pas dire tous, voient en la langue arabe une obligation pour tous les musulmans.

 

La langue arabe fait partie de la religion

 

“La langue arabe fait partie de la religion” c’est ainsi que la définissait Omar (qu’Allah soit satisfait de lui) et Cheikh Ibn Taymiya (qu’Allah lui fasse miséricorde). Le premier a dit au sujet de l’importance de la langue arabe : “ Apprenez la langue arabe car elle fait partie de votre religion”.  Cheikh El Outheymine (qu’Allah lui fasse miséricorde) a lui aussi dit : “ Les non arabophones n’ont pas d’excuse du fait que le Coran n’est pas dans leur langue mais il est de leur devoir d’apprendre la langue du Coran. Si la compréhension du Coran et de la sounna du prophète ne peut être qu’avec l’apprentissage de l’arabe alors l’apprentissage de l’arabe devient donc obligatoire”.

 

En réalité, il n’y a pas plus frustrant que de lire la parole d’Allah en arabe sans en connaître sa signification, même en français, sans en embrasser sa profondeur. La langue arabe est une mer intarissable de subtilités, de finesse, de charme et d’enseignements. Quiconque veut être versé dans les sciences religieuses doit apprendre l’arabe. Et si vous aussi vous voulez  apprendre la langue arabe de façon ludique, rapide et efficace, sachez qu’il existe des méthodes pour vous aider à progresser à votre rythme et avec des résultats plus que probants. Parce qu’on ne peut séparer l’apprentissage de l’arabe des textes religieux, découvrez sans plus tarder nos formules adaptées au public francophone qui vous permettront de très vite vous familiariser avec la langue de l’Islam.

 

Katiba Rédactrice web

A propos de l'auteur

Katiba Rédactrice web